Soigner l’autisme

Aujourd’hui encore, il n’existe pas de traitement de l’autisme mais une prise en charge précoce et pluridisciplinaire est recommandée.

Il n’existe aucun traitement permettant de guérir l’autisme, mais une variété de thérapies et d’interventions peuvent en atténuer les symptômes et améliorer les apprentissages. Leur efficacité est maximale quand elles sont dispensées à des très jeunes enfants.

Les recommandations de prise en charge des troubles du spectre de l’autisme

La Haute Autorité de Santé identifie plusieurs stratégies thérapeutiques de référence, qui ne sont pas exclusives l’une de l’autre.
La prise en charge orthophonique permet de travailler autour des difficultés de la communication verbale. La rééducation psychomotrice est également recommandée pour améliorer les domaines sensoriels et moteurs, souvent perturbés dans l’autisme. Dans le champ des psychothérapies, plusieurs modalités de prises en charge existent, en fonction du profil du patient et de la sévérité du trouble. Ces psychothérapies répondent à des besoins spécifiques : les prises en charge psychologiques, comme les thérapies cognitives et comportementales (TCC), peuvent aider les patients à travailler sur les interactions sociales, la gestion des émotions et les troubles de comportement, la remédiation cognitive intervient pour améliorer les déficits cognitifs observés (concentration, mémoire, traitement de l’information).

Les programmes éducatifs pour les enfants avec autisme

Plusieurs types de méthodes éducatives proposées aux enfants avec autisme sont développés à travers le monde. Même s’il n’existe encore aucun consensus international sur ces stratégies d’apprentissage, la France reconnait depuis peu leur utilité, à la condition qu’elles soient intégrées à un projet personnalisé d’interventions précoces, globales et coordonnées.
Parmi elles, la méthode ABA (Applied Behavior Analysis) propose une stimulation très active de l’enfant pour accompagner chaque nouvel apprentissage. Conduite en séances individuelles par des psychologues et des éducateurs en étroite collaboration avec la famille, cette méthode n’aboutit jamais à une guérison complète de l’autisme, mais peut, selon les cas, contribuer à une très importante atténuation des symptômes, notamment chez des enfants pris en charge avant 3 ans et idéalement avant 15 mois.
Autre approche éducative, la méthode TEACCH (Treatment and Education of Autistic and Related Communication Handicapped Children) est dérivée du behaviorisme. Cette technique à base de signes visuels propose de partir des déficits et des atouts de la personne avec autisme, afin de lui permettre d’entrer en communication avec les autres et d’être le plus autonome possible et d’éviter les stimulations inutiles et perturbantes…

Lire la suite : https://www.fondation-fondamental.org/les-maladies-mentales/troubles-du-spectre-de-lautisme/les-traitements

Sorry, the comment form is closed at this time.

Scroll Up