L’allocation interministérielle pour parents d’enfants handicapés

L’allocation interministérielle pour parents d’enfants handicapés

Réservée au service public, cette allocation est d’environ 150 euros. Il faut en faire la demande à votre service de ressources humaines, en produisant :

  • le dernier bulletin de salaire
  • copie du livret de famille
  • avis de la MDPH concernant la reconnaissance du handicap de l’enfant
  • un RIB
  • l’attestation de l’employeur du conjoint prouvant qu’il ne touche pas cette allocation.

Pour les fonctionnaires territoriaux, cette allocation n’est pas systématique : la collectivité territoriale doit avoir adopté son principe par un vote. Il peut donc y avoir une disparité entre départements ou entre communes du même département. Il convient de s’adresser au service social ou la direction des ressources humaines pour savoir quel est votre droit.

LES ABATTEMENTS :

A partir du moment où votre enfant est éligible à l’AEEH de base, si vous avez recours à un professionnel en emploi direct ou par une structure associative, vous pouvez bénéficier de 2 avantages cumulables avec le complément d’AEEH ou la PCH aide humaine :

1/- Exonération des charges patronales :

Cette exonération concerne les cotisations patronales d’assurances sociales et d’allocations familiales. En revanche, les cotisations patronales pour la retraite complémentaire, l’assurance chômage, les accidents du travail et la formation professionnelle restent dues.
Pour bénéficier de cette exonération, il faut en faire la demande à l’URSSAF dès l’embauche de l’employé ou ultérieurement par le biais de la déclaration nominative trimestrielle. Si vous réglez en CESU (emploi direct ou association, entreprise, organisme), vous adressez la demande au Centre National de Traitement du Chèque Emploi-Service Universel (CNCESU)…

Lire la suite : http://www.egalited.org/AidesFinancieres.html

Sorry, the comment form is closed at this time.

Scroll Up